• Antoine.....



    Fin août 73..

    il me reste quatre jours pour rejoindre Barranquilla au nord de la Colombie...hasards des voyages en charter...deux mois plus tôt je n'avais jamais entendu parler de cet endroit...l'avion du retour y sera samedi...
    ...En attendant je suis à Lima ...au Pérou...plus précisément au Zoo de Lima , un panier fermé au bout du bras...un gardien m'a conduit à la nursery ..une crèche arche de Noé , partout des bébés animaux de toutes espèces en cages ou en liberté..je suis venu faire un don...
    J'ai devant moi une grosse femme à lunettes , elle ne parle pas français , je ne parle pas espagnol...je lui fais comprendre que je voudrais lui donner un singe... que ce singe est au fond du panier...qu'elle l'emmène et me laisse partir avant de l'ouvrir....

    Quelques semaines auparavant ..je suis dans la jungle Amazonienne..hébergé chez une espèce d'aventurier....son job , collecter des animaux pour les cirques ou zoos du monde entier..les indiens d'alentours les capturent et lui amènent , ..en attendant d'être expédiés un peu partout , ceux qui ne sont pas encagés se promènent dans la maison...j'ai vu arriver un indigène emplumé, il serrait dans ses bras une petite boule de poil marron...je me suis approché...deux yeux immenses qui me fixaient avec intensité...une brusque détente..je l'avais sur l'épaule...accroché à mes cheveux des quatre mains , sa queue enroulée autour de cou.....il m'avait adopté...je l'avais adopté....vingt Dollars plus tard il était à moi...notre hôte me promis des papiers en règle qui m'attendraient à Lima avant mon départ pour l'Europe...pas de problème..pas de souci...je pourrais le ramener avec moi mon petit wooly monkey...je l'avais baptisé Antoine...le premier nom qui m'avait traversé l'esprit.
    Pendant un mois il ne m'a pas quitté une seconde... perché sur ma mallette photo , accroché aux bandoulières , à l'abri sous les pans de mon poncho...

    Les papiers ne sont jamais arrivés... c'est pourquoi je me retrouve dans ce Zoo , le coeur serré , sans autre solution que tenter de m'en débarasser...
    La responsable veut le voir...ce que je voulais éviter...j'avais appris à le connaître et m'attendais au pire...il n'avait déjà pas du tout été facile de le faire entrer ...je répugnais à ouvrir....je dénoue la cordelette de fermeture...le couvercle s'ouvre brutalement ...un éclair marron ...je l'ai dans les cheveux agrippé de toute sa force...cheveux que je portais longs à l'époque...sa queue m'étrangle...j'ai du mal à respirer... du renfort arrive ... à trois personnes on parvient à me libérer...il pousse des cris déchirants...il me tend ses longs bras....on l'emporte....il disparaît de ma vue ...j'entend ses hurlements s'éloigner...j'ai les yeux embués ...un sanglot m'empêche de parler....je comprend vaguement qu'on me remercie et qu'il allait être heureux ici....j'ai retrouvé sa photo....tout est remonté...j'ai toujours sa plainte déchirante dans les oreilles...



     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Juin 2008 à 07:41
    Qui va ...
    Venir me dire que l'Animal n'a pas d'âme ?...insoutenable douleur par moments , chagrin d'un côté comme de l'autre , le tien ,le sien...Mon immense espèrance dans la Vie me fait croire dur comme fer , qu'un jour ,inch'Allah , Tout amour se rejoint , les animaux en font partie entièrement et seront là , auprès de nous , mais quand et comment ?...personne ne le sait ! Baghavagîta et Coran en parlent - reste à le vivre ! Photo belle mais douloureuse , ses grands yeux inquiets ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :